Nouveau DGS, nouveaux services, mais...

Publié le par Michel

Le DGS, c'est le directeur général des services.

A ce poste a été promu Patrick Hervé depuis quelques mois déjà.

 

En tant qu'élu, nous avons rapidement senti le changement. Plus d'efficacité, plus de dialogue.

 

Exemple des dates de conseil : nous les connaissons à l'avance, a tel point que nous connaissons déjà aujourd'hui, 16 novembre, la date du prochain conseil, le 16 décembre 2010, avant même le conseil à venir du 18 novembre. Bravo !

Cependant, la recherche d'une trop grande efficacité mais aussi du respect de la loi, provoque aujourd'hui un problème épineux.

 

Voici l'exemple de l'envoi des documents du conseil municipal. Selon le réglement intérieur, ces documents doivent nous parvenir 8 jours pleins avant le conseil. Donc un mercredi pour le jeudi d'après.

 

Il y a eu un raté pour la convocation du 10 juin.L'employé municipal chargé de la distribution n'a pas pu le faire le jour indiqué (ou il n'a pas reçu l'ordre de le faire à temps ?) et voilà la porte ouverte à toute contestation.

 

Pour pallier ce défaut, le nouveau DGS suggère l'envoi des documents par recommandé avec accusé de réception.

C'est effectivement un excellent moyen pour justifier les 8 jours de délai, mais pour les conseillers que nous sommes, c'est l'enfer ! Car pour peu que nous ne soyons pas joignable (*) , voilà le postier reparti avec notre courrier, un délai de deux jours avant de pouvoir récupérer l'envoi (trois si c'est un samedi comme cette fois-ci) et bien sûr, un casse-tête pour récupérer le courier avec les nouveaux horaires de la Poste(**)

 

Résultat : deux jours avant le conseil, certains d'entre nous n'avait pas encore pu récupérer les document.

 

Petite remarque supplémentaire, l'envoi de 29 courriers à 6,06€ pièce coûte 175,74€, somme qui aurait pu être affectée à indemniser un ou plusieurs conseillers ayant besoin d'une personne pour faire garder un enfant pendant une réunion du conseil municipal, par exemple. Pour mémoire, cette indemnisation avait été une demande de notre groupe pour tous et a été "stupidement" rejetée par les conseillers majoritaires sous prétexte que le travail de conseiller municipal relève plus du sacerdoce et de la dévotion que d'un emploi rénuméré. Que diraient-ils si on refusait de leur rembourser les frais de déplacement pour le congrès des maires ? (***)

 

 

 

 

 

(*) pour ma part, j'étais à la maison le samedi 6 novembre au matin, de façon visible puisque j'étais à l'extérieur mais le postier n'a pas cherché le contact et s'est contenté de laisser dans ma boite aux lettres un mot pour aller chercher le courrier la mardi suivant à partir de 15h !

(**) Les conseillers municipaux de l'opposition ont déposé une motion sur la Poste au conseil municipal du 18 novembre 2010 ; voir le détail sur le blog de Vivre Ensemble @ Claix.

(***) trois conseillers majoritaires demandent le remboursement de leurs frais de déplacement pour le congrès des maires du 23 au 25 novembre 2010 à Paris, il s'agit de Michel Octru, Maire, Sandrine Imbert, adjointe vie scolaire, enfance, jeunesse et Jean-Maurice Périneau, adjoint sécurité, eau, travaux handicap.

Publié dans conseils municipaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article